Comment déguster du fromage?

Comment déguster du fromage?

Comme pour le vin, ou l’huile d’olive, vous pouvez organiser une dégustation de fromage. Il n’est pas nécessaire d’être un grand expert pour apprendre à mieux savourer ce mets. Avec quelques conseils de méthode vous pourrez profiter davantage des fromages, en utilisant vos cinq sens.

Tout d’abord, les fromages à déguster doivent être coupés en petits dés ou morceaux triangulaires (selon le type et la forme de fromage). La température idéale pour une dégustation de fromages doit être approximativement de 20 à 24ºC. Il est donc recommandé de sortir les fromages de leur lieu de conservation une ou deux heures avant la dégustation. Néanmoins, certains fromages à pâte molle doivent être sortis avant si l’on veut qu’ils acquièrent toute leur saveur et leur arôme.

Ensuite, vous pouvez préparer des petits morceaux de fruits doux comme la pomme, le raisin ou la figue fraîche. Ils permettront de séparer les différents fromages dégustés tout en réhaussant leur saveur.

Enfin, un verre d’eau permettra de rincer la bouche entre chaque fromage

Lorsque vous avez préparé tous ces éléments, la dégustation des fromages peut commencer.

1) Tout d’abord, utilisez la vue. Par simple vérification visuelle, vous pouvez apprécier l’état et les caractéristiques du fromage. Vous pouvez regarder la couleur de la croûte et de la pâte.

La couleur de la pâte vous indiquera quel type de lait a été utilisé pour fabriquer le fromage. Ainsi, le blanc est caractéristique du lait de chèvre, la couleur ivoire est celle du lait de brebis et pour le lait de vache, sa couleur tire sur le jaune. Si la pâte est fendue et que vous observez une zone plus sombre importante sur la pâte jouxtant la croûte, cela peut indiquer que le fromage a eu un affinage très long. (Attention, cela peut aussi être le signe qu’il a eu de mauvaises conditions de conservation et qu’il a eu trop chaud : c’est un critère à vérifier lorsque vous achetez votre fromage hors d’une fromagerie…)

L’observation de la croûte quant à elle vous permettra de voir quel traitement le fromage a reçu pendant l’affinage: il existe plusieurs techniques, certains fromages sont frottés avec du vin, des herbes diverses…

2) Grâce au toucher, lorsque vous prendrez le fromage entre vos doigts, vous pourrez vérifier la texture: lisse, rugueuse, élastique, souple, résistante… Vous pourrez également apprécier son degré d’humidité. Lors du passage en bouche, vérifiez l’onctuosité du fromage (est-il sec, onctueux, gras, crémeux, moelleux?) et la consistance (est-elle lisse, fine, farineuse, granuleuse, crayeuse, comporte-t-elle des cristaux?) Vérifiez aussi si la pâte est friable ou cassante, si elle est fondante ou coulante, si elle est pâteuse (elle reste collée au palais)…

3) Grâce à l’odorat, vous pourrez percevoir de nombreuses sensations. Ainsi, vous pourrez chercher des arômes d’herbe, de fleurs, d’épices, des arômes fruités, torréfiés…

4) Grâce au goût, vous pouvez distinguer les différentes saveurs: sucré, salé, amer et acide. Lors de la mastication vous pouvez également percevoir d’autres sensations: piquant, astringent, rafraîchissant, rétro-goût de fleurs des champs, de fruits…

5) Enfin, l’ouïe peut également vous être utile, aussi étonnant que cela paraisse. Ce sera le cas lorsque vous dégusterez des fromages très affinés comportant des cristaux. Vous les entendrez lors de la mastication.

N’oubliez pas de toujours commencer par les fromages les plus doux, les moins affinés, pour terminer la dégustation avec les fromages plus robustes. Vous pouvez accompagner les fromages d’un peu de pain ou de quelques gressins.

Il ne vous reste plus qu’à vous procurer de bons fromages pour passer un moment gastronomique différent, amusant, enrichissant, seul ou entre amis. Si vous avez besoin d’idées, rendez-vous sur www.jacaspeproduitsduterroir.fr , vous pourrez y acheter du fromage fermier des Pyrénées de qualité, chèvre, brebis ou vache.