Le origine du fromageTout ce dont on dispose ne sont que des hypothèses, étant donné que jusqu’aux premières découvertes archéologiques en Mésopotamie, il n’y a que des suppositions.

On suppose donc que les premiers fromages ont été fabriqués avec le lait des chèvres et des brebis domestiquées à l’époque du Néolithique. Le processus de fabrication a sans doute été découvert de façon tout à fait naturelle. Les hommes ont probablement observé que le lait caillait après un certain temps, et que la chaleur aidait à l’accélération du processus. Ils ont ensuite sans doute remarqué que s’ils enlevaient le liquide du lait caillé, la pâte qui restait devenait plus solide et pouvait se conserver plus longtemps. Il y a enfin une légende qui raconte qu’un berger nommé Kanama était dans le désert et qu’il a gardé le lait qu’il avait trait dans un récipient fait de tripes d’agneau. Ce serait de cette façon qu’auraient été découvertes les enzimes digestives et la présure. De cette manière, on serait arrivé à un processus de fabrication complet.

Tout ceci ne sont évidemment que des suppositions. Le premier témoignage graphique dont on dispose est une frise du troisième siècle avant Jésus Christ en Mésopotamie appelée “la laiterie”, dans le temple de la déesse de la vie Ninhursag. Cette frise décrit de façon graphique la production du fromage.

A l’époque de la Grèce classique, on attribuait à Aristée la découverte du fromage. Dans l’Odyssée d’Homère (VIIIème siècle avant JC), on décrit un Cyclope qui fabrique et garde des réserves de fromage de brebis et de chèvre.

Il y a divers écrits de l’époque romaine sur la fabrication du fromage comme le Re Rustica de Columelle (Traité d’Agronomie, 65 après JC), dans lequel est décrite en détail la fabrication du fromage, avec le processus de caillage, de salage, d’affinage. Dans le Naturalis Historia de Pline l’Ancien (Histoire naturelle,79 après JC), l’auteur consacre un chapitre (XI, 97) à décrire les variétés de fromages consommés par les Romains de l’époque impériale. Les Romains consommaient le fromage affiné avec divers aromates et épices ainsi que des fruits secs.

Le fromage a été utilisé pendant des siècles comme substitut du lait, on l’utilisait lors de voyages étant donné que sa conservation était longue et qu’il était facile à transporter.

Il ne vous reste plus qu’à déguster votre fromage… en connaissance de cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.